Saint-Martin

4 jours au paradis!

IMG_2773

Vous devez savoir qu’on a pris une décision dès le départ avec Baptiste, puisque nous sommes aux Antilles, autant profiter de nos vacances ici pour visiter les autres îles plutôt que de rentrer en Métropole. Cette fois ci, nous sommes donc partis à Saint-Martin pour de merveilleuses vacances!

Pourquoi Saint-Martin?

Pour commencer, de nombreuses personnes que l’on connaît y sont allés et nous ont dit que leur séjour était top, et qu’il fallait vraiment qu’on y aille. Ensuite, on voulait voir ces magnifiques plages! Et puis une île partagée entre la France et la Hollande ça a quelque chose d’atypique qui nous attirait. Alors on a tenté.

Qu’est-ce qu’on y a fait?

Pour commencer on y est allé en avion, 2h, deux vols, avec une escale en Guadeloupe, et à l’arrivée direction un joli petit hôtel (hôtel Hévéa) à Grand-Case, côté français. Tout propre cet hôtel, décoré avec goût en rose et blanc, avec la clim! (et heureusement). Oui je dis heureusement car la première chose que nous avons constaté c’est la sécheresse environnante, et la chaleur bien plus sèche et donc plus accablante en un sens qu’en Martinique.

On a loué une voiture et la visite a commencé. Le premier jour on voulait faire le tour de l’île le matin et ensuite aller profiter d’une belle plage. Alors on a visité Marigot (capitale du côté français), puis le côté hollandais. On a déjeuné sur la côté orientale et on a filé passer l’après-midi à l’anse Marcel. Un vrai petit coin de paradis avec une eau magnifique. Le petit hic de Saint-Martin, c’est que sur les plages il n’y a pas d’ombre du tout. En fait l’île est très souvent touchée par les ouragans donc il n’y a pas grand chose en végétation, en tout cas pas de coin très ombragé pour se poser. Si on ajoute les hôtels de luxe qui squattent les plages avec leurs transats et leurs parasols, ça laisse peu de place pour installer sa serviette. On s’est donc offert 4 jours (ou presque) de transat, pour vraiment profiter de vacances reposantes sans brûler sous les UV.

Le premier soir, dîner dans les « lolos » de Grand-Case. Les lolos, se sont des restaurants de grillades à la bonne franquette au bord de la plage, c’est convivial et pas cher mais cela pourrait quand même être un peu meilleur. De manière générale sur cette île, il faut faire attention à ne pas se faire arnaquer sur les prix. Enfin cette première soirée s’est terminée avec un petit feu d’artifice à l’occasion de la fête de Grand-Case et une bonne nuit de sommeil dans un énorme lit queen size.


Le lendemain matin on est allé visiter Philipsburg, la capitale du côté hollandais. C’est vraiment une jolie petite ville colorée, où le duty free et le rabatage vers les différentes bijouteries fait loi. On a flanné parmi toutes ces montres de collection et diamants, tanzanites en tout genre, et puis on a déjeuné tranquillement à l’ombre d’une terrasse. Nous avons découvert la « Guavaberry », unique production locale (en effet l’île ne vit que du tourisme). La « Guavaberry » c’est une liqueur à base de petites baies violettes (genre myrtilles) et ils s’en servent pour réaliser divers cocktails dont la « Guavaberry Colada », c’est délicieux.

L’après-midi nous sommes allés à Baie Rouge, côté mer des Caraîbes, pour se baigner et découvrir de jolies petites plages cachées et désertes derrière les rochers. C’était un décor vraiment fantastique. Le soir on a profité des rues de Grand Case sans faire d’excès pour pouvoir profiter du lendemain.

Pour l’avant dernière journée, on est allé visiter l’îlet Pinel. A seulement 3 minutes de bateau se trouve une jolie petite île avec un banc de sable, 2 restaurants de plage, pleins de transat, des touristes et des iguanes partout. C’était vraiment beau, et cette eau.. magique. Par contre, encore une fois à cause des cyclones qui ont malheureusement tout détruit, il n’y a rien à observer sous l’eau, les récifs repoussent doucement mais sont quasi inexistants. Au retour de Pinel, encore une petite ballade sur une autre plage et nous avons été nous promener sur les hauteurs de l’île  pour admirer le paysage. Il faut dire que c’est assez surprenant car l’eau pénètre dans les terres formant un lagon. Vu de haut c’est un paysage qui intrigue.

Pour le dernier soir on a mangé au Calmos Café (sur les recommandations d’un ami). Ils nous ont installé une petite table juste au bord de l’eau pour cette dernière soirée en amoureux c’était vraiment magique. Encore une petite baignade le lendemain matin, un cocktail, et nous avons dû reprendre l’avion pour rentrer.

Ce qu’on peut dire de Saint-Martin, c’est que c’est très beau, en grande partie grâce aux plages, c’est très voire trop chaud et sec, le côté hollandais est tout en démesure, c’est très cher un peu partout sur l’île (sauf l’essence), on y boit uniquement de l’eau en bouteille (à des prix exorbitants), et c’est à visiter en court séjour. Entre 3 et 5 jours pour profiter de l’île et 1 à 2 jours de plus si on se laisse tenter par Saint-Barth et Anguilla qui sont juste à côté (on aurait bien aimé y faire un saut..). On a passé de très beaux moments et on en a pris plein les yeux, tout pour faire de beaux souvenirs!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s