La plage des salines (enfin!)

Ahhhh!! ENFIN! je vous en ai déjà parlé de cette fameuse plage des salines, la plus belle, la plus fréquentée et la plus photographiée de Martinique. Et bien ça y est, on a réussi à prendre le temps d’en profiter.
db1b1-les2bsalines2b1
 
Dimanche après midi, juste avant Noël, J’ai eu la désagréable expérience de travailler le dimanche matin (Pour résumer 3heures et 30minutes debout à attendre des clients qui ne sont jamais venus). Mais après l’effort le réconfort. Avec Baptiste on avait pour projet de se la couler douce à l’anse Michel à la base. Nous y sommes donc allé. Waou la déception… La plage sûrement magnifique habituellement et très sauvage était dévastée par les algues sargasses qui  ont envahies toutes la côte atlantique de la Martinique. Des montagnes d’algues qui puent (en fait elles dégagent du H2S, un gaz soufré qui en plus d’être particulièrement nauséabond a aussi un effet désastreux sur les infrastructures en PVC des alentours), et une plage balayée par de puissants Alizées (vent d’est). Résultat: Les amoureux sont remontées fisca fisca dans l’automobile et sont vite repartis vers un espace plus accueillant. 
A nous les Salines! Bon ne nous leurrons tout de même pas, ce sont les vacances donc les touristes ont un peu débarqués en masse donc la grande et magnifique plage pour nous tout seul on peut l’oublier. Par contre comme elle est immense autant se garer devient un vrai casse tête (heureusement on a une mini voiture hehe), autant le coller serré avec les voisins version côte d’azur n’existe pas. On a donc grignoter quelques accras sur le pouce chez Marie-jo, et on a été se tremper dans la mer des caraïbes. Que c’était bon. Une vraie piscine avec un fond en sable, c’était parfait. en Revanche ne compter pas explorer des fonds marins là bas il n’y a rien a faire d’autre que de la trempette, de la bronzette et des jeux de plage. On en a profiter un moment mais bon comme ce paradis se situe à l’extrême sud de l’île il  nous a fallu une bonne grosse heure pour rentrer, mais comme l’a dit Amour: « T’avais raison elle est franchement cool celle ci ».
Publicités

Le boulot de Claire

Pour ceux qui ne le savent peut-être pas, j’ai une piste de travail intéressante. En effet Nocibé me propose peut-être une place de responsable de magasin. Toutefois ils m’ont prise en test pendant 15 jours pour les fêtes, histoire de voir comment je me débrouillais en tant que vendeuse.
Je vous ai pris quelques photos de la parfumerie qui m’a accueillie pendant cette période. Maintenant  il n’y a plus qu’à croiser les doigts pour que cela aboutisse à quelque chose!

La pointe du bout – Les Trois îlets

Dimanche dernier on a été vers les Trois îlets pour découvrir la pointe du bout dont tout le monde nous parlait. On y a été, on a visité, on a mangé, on s’est trempé et on est rentré. Pour de vrai c’est surtout parce qu’on était très fatigués. Mais aussi parce que c’est la première chose en Martinique qui ne nous a pas trop plu. 
 
En fait c’est LE coin des hôtels, de la Marina luxe, et des plages aménagées autour des hôtels. On a l’impression d’être à la plage version DisneyLand Paris. Du coup rien de sauvage, rien de nature… dommage.

Claire et son bricolage

Ahlala nous sommes débordés en ce moment!  Baptiste commence 3 fois par semaine a 7h du matin pour apprendre à gérer les échographies cardiaques, et moi j’ai commencé à travaillé aux « Marché aux Parfums » au Robert. Entre nos journées, les soirées organisées par les internes, profiter de l’île on ne s’en sort pas!
 
Entre tout ça on aménage la maison aussi pour que ce soit confortable et qu’on puisse vous recevoir avec le grand luxe qu’il se doit! Alors voilà pendant mon temps libre je bricole et là je peux enfin vous mettre les étapes de réalisation de notre canapé de terrasse car je l’ai enfin terminé!
 1) On traite anti-termites, oui oui il y en avait plein… beurk!
2) on peint! (attention c’est TRÈS long)
3) On assemble
4) Et j’ai recouvert les palettes avec un film plastique épais pour protéger les futures mousses
5) On dispose les mousses
6) Tadaaaa c’est fini 🙂
Bon heureusement que c’est canon une fois terminé parce que ça m’a pris pas mal de temps et d’efforts. Maintenant on va décorer la terrasse pour la rendre cosy et ce sera parfait!
 

6 mois de bonheur!

Le week-end dernier je dois avouer qu’on a un petit peu fait les flemmards. Il faut dire que Baptiste donne de son temps et de son énergie pour son internat en commençant très tôt le matin, pour apprendre les échographies cardiaques. Résultats samedi avec la grisaille qui régnait on a glandouillé à la maison. Par contre on s’est rattrapé dimanche, 6 mois que l’on partage nos vies, il fallait profiter de ce jour!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On a filé vers les anses d’Arlets le matin, histoire de changer on a voulu tester l’anse à l’âne. Elle était belle, pleine d’algues (à cause du vent toute la côte à été touchée), en plein vent, avec un club de vacances, bref on est venus, on a vu, et on est repartis! Finalement c’est la petite anse qui nous a accueilli pour ce dimanche ensoleillé. 
Au programme un bon déjeuner chez Valy et le Pêcheur, qui nous ont laissé profiter de la terrasse toute l’après midi! On a bien mangé, bien bu, et le dessert…miam! L’eau était un peu parasitée par les algues mais heureusement pas partout, ce qui nous a permis de faire un peu de snorkeling, enfin un peu… En fait on est tombé sur un magnifique aquarium super poissonneux. C’était superbe.
Que vous dire de plus? … Nous n’avons pas trop l’impression que c’est noël avec le temps qu’il fait. Mais rassurez-vous on le vit bien! Je continue de passer des entretiens et je travaille 15 jours pour Nocibé à compter de lundi 15. Le salon de jardin avance, je promets de vous montrer les étapes de réalisation dès que ce sera fini. Voilà les enfants! On vous aime, et vous nous manquez un peu parfois, mais je crois pouvoir dire qu’on est sacrément heureux ici quand même. On vous embrasse…

Notre dernier week-end de Novembre

Dès le départ, c’était un week-end exceptionnel! Et oui c’était le premier week-end complet (sans astreinte à l’hôpital) de Baptiste, soit 2 jours entiers pour profiter de l’île.
 
On a dû composer un peu avec le temps mais heureusement pour nous les alizés se sont levés et nous avons eu du beau temps. Je vais tacher de vous raconter ça dans l’ordre chronologique. 
 
Samedi :
Pour commencer le week-end on s’est levés tard parce que nous avions était invité à une petite crémaillère la veille. Vers 11h donc décollage de la maison en direction de la Distillerie Depaz. Elle est située vers Saint-Pierre (au nord-ouest de l’île). Après une petite heure de route a peu près on est arrivés sur le domaine, vraiment magnifique. Le petit plus de cette distillerie, la visite est libre et gratuite, du coup on a bien pris le temps de visiter les lieux, d’observer les machineries, et de se balader. Nous n’allions pas faillir à la coutume de la dégustation à la fin, nous avons donc goûter Rhum brun, punch cacahuète et Shrubb orange. Ce qui nous a ouvert l’appétit. 
Pour le déjeuner, direction le marché couvert de Saint-Pierre où le petit guide de voyage très très utile pour les restos nous a mené vers un petit tout petit restaurant typique. Situé à l’étage du marché sans salle bien définie, sans murs, juste une minuscule cuisine et quelques tables pour nous accueillir, Le Guérin a été à la hauteur de sa réputation. On s’est régalé pour 13 euros avec entrée + plat + dessert, et nous avons gouté notre premier colombo de poulet, Divin. Un bon repas, un très bon accueil, cette journée s’annonçait vraiment bien.
 

L’après midi débutait tout juste lorsque nous avons pris la direction de l’anse que nous avions décidé de tester: l’Anse Céron.

 
C’est la petite voisine de l’Anse Couleuvre que nous avions déjà faite à la différence qu’il ne faut pas parcourir une route sinueuse et pentue pour l’atteindre puisque cette anse se situe à la fin de la route, au pied de la montagne. Plage de sable noire, eau cristalline, que demander de plus? On s’est installés confortablement et avons laissé courir la fin de journée entre baignade et observation des fonds marins et bronzette. Promis dès que je pourrais vous mettre des photos des profondeurs je le ferai!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 
Et nous avons fini ce samedi avec les courses (et oui! ), et une grosse crémaillère chez des internes en colocations (avec du rhum donc… et oui!)
 
Dimanche: 
Réveil difficile. Bien que nous ne soyons pas rentrés extrêmement tard le samedi soir et que nous n’ayons pas bu beaucoup, le lit ne souhaitait pas nous voir partir. Je dois bien avouer qu’il est très confortable et que si on associe ce confort à la légère brise matinale et aux chants des oiseaux, rester coucher encore un peu devient une évidence.
Mais finalement, en bons vadrouilleurs que nous sommes, l’envie de plage a été plus forte que nous. Enfin on a quand même choisie une plage pas trop loin de la maison pour glandouiller tranquilles (c’est dimanche quand même). Direction l’Anse Figuier, oui on l’avait déjà vu mais sous de très gros nuages. Alors que là, malgré un passage nuageux très rafraichissant, on a pu en profiter sous un beau soleil, et même jusqu’au soleil couchant.
On a découvert que cette plage était très fréquentée le week-end par des familles locales ou non. Mais même avec beaucoup d’enfants chahuteurs c’était calme et reposant. La mer était d’huile, et nous avons pu observer de belles choses sous-marines: poisson, coraux, oursins.. pas énormément de couleurs par contre.. sauf sur les poissons!


Un couple d’amis nous a rejoint, et nous avons laissé le soleil se coucher avant de rentrer tranquillement à la maison. Pas de doute c’était un magnifique week-end.

 (Oui oui il grimace sur presque toutes les photos! le soleil soit-disant…)