L’anniversaire de Baptiste!

Ca y est l’amoureux a 25 ans! Notre quart de siècle est enfin partagé. Pour l’occasion on s’est fait une petite fiesta à la maison samedi soir fort sympathique. Et le dimanche, après un bon p’tit déj et les cadeaux nous sommes allés à la recherche d’une éclaircie vers les plages.
 
Quelle formidable idée nous avons eu là! On est allé à l’Anse Dufour et à l’Anse Noire qui est sa très proche voisine. Le temps état enfin au beau fixe là bas! On s’est garé sur les hauteurs et on est allés profiter de l’Anse Dufour pour commencer.
Pas mal hein? On s’est fait la 1ère petite baignade et on a déjeuné sur le pouce dans un mini boui-boui à côté. On l’a autant appréciée que la Grande Anse d’Arlets peut-être même plus parce qu’elle est plus pittoresque plus intime aussi. Pas mal de touristes par contre je pense qu’il faut en profiter tôt le matin. Enfin bref, en plus au moment du déjeuner grosse averse! on a eu de la chance d’être abrités. Après le déjeuner on s’est motivé pour remonter vers l’Anse Noire, pour rejoindre quelques internes.
Bon je vous mets les photos qui sont plutôt belles en fait. Mais on a pas du tout aimé cette plage. Vagues, aucune visibilité sous l’eau, aspect terreux du au sable noir (ce qui étrangement n’était pas le cas à l’Anse Couleuvre), des mouches, l’eau de mer pas très propres, des algues…
Bref on est restés un petit moment et quitte à passer pour des associables on est retournés profiter de l’Anse Dufour. Parce qu’avec 1 seul jour de beau par semaine autant profiter vraiment plutôt que par dépit. Et là pour le coup on a pas regretté. Baptiste à profiter de ses cadeaux et s’est découvert un vrai attrait pour le snorkeling (ou randonnée sous marine avec masque, tuba et palmes). Comme le temps n’était pas exceptionnel on ne s’est pas aventuré très loin mais on a quand même pu observer étoiles de mer, banc de poisson, et petit serpent de mer (dès que Baptiste s’offrira la GoPro promis vous aurez des photos sous marines..). Et puis on est rentré célébrer ce jour d’anniversaire entre amoureux à la maison. Encore une belle journée au soleil…
Publicités

Un peu de notre quotidien

Pardon pour cette absence d’écriture. Je dois vous avouer que la semaine dernière ne fut que pluies incessantes et vent. On a passé notre temps et notre week-end dernier au sec et à l’abri des intempéries. Heureusement ce dimanche nous avons enfin eu quelques éclaircies, mais je vous raconterai ça plus tard. Pour l’instant je voudrais profiter de ce post pour vous raconter un peu de notre quotidien et vous expliquer les petites différences qu’on peut observer ici.
 
Tout d’abord nous qui trouvons hors de prix le stationnement Rochelais, à Fort de France c’est très simple: 1.50 euros l’heure! Sauf que du coup c’est aussi 1.50 si on ne stationne que 10 minutes! Dur dur.. Oui j’ai constaté ça lorsque j’ai cherché longuement la préfecture pour nos papiers de voiture. Après 3 adresses différentes j’ai fini par la trouver soit 2h après mon départ pour un trajet réel de 15 minutes agaçants. On peut dire que le martiniquais est d’un naturel très tranquille mais sur la route.. Purée ce sont franchement des dangers. 
J’ai pris ces quelques photos du centre de Fort de France l’autre jour depuis ma voiture dans les embouteillages pour vous montrer un peu l’absence de vie du centre ville… Tout est comme ça un peu délabré et à l’abandon. Je trouve ça vraiment dommage…
Ensuite à la maison nous sommes toujours les hôtes de ses immenses escargots, de Pepino le chat des propriétaires (je vous le présenterai bientôt) , et de ceci (voir photo). Franchement au premier abord en la voyant coincée sur ma terrasse j’ai eu un peu peur de l’aider venimeuse ou non?
J’ai fini par me lancer à reculons mais j’ai bien fait! On m’a appris depuis que ce sont les grosses chenilles qui habitent d’énormes fleurs rouges et que parfois elles s’égarent, tout à fait inoffensives. ouf !
 1f2c0-img_1068
 
Les petites particularités maintenant :
Les écoliers sont en uniformes ici même s’il se résume à des bas de mm couleurs mais libres en textures et en forme ils sont des polos aux couleurs de l’école assortis. C’est assez étonnant de voir que cette tradition a survécu ici. 
Et le top du top ce sont les stations essences. Déjà le prix des carburants est fixe. S’il change c’est carrément annoncé dans le journal. Ensuite on ne descend pas pour se servir et mettre les mains dans le gazole ou l’essence non non. Ils ont créé un emploi pour ça il y a donc quelqu’un qui vous salue, vous met l’essence et vous encaisse sans qu’on est à sortir de la voiture! TOP! Et j’ai envie de dire solution antichômage? On devrait piquer cette habitude en France.
 
Voilà, pour les nouvelles nous allons bien. Pour Baptiste le travail se passe toujours bien il prend ses marques petit à petit et de mieux en mieux on se fait pas mal d’amis. Niveau recherche d’emploi pour moi disons que ça bougeotte, j’ai passé un entretien chez Décathlon, je vois Adecco dans la semaine pour un emploi dans ma branche et je postule à d’autres offres dans mon domaine il n’y a plus qu’à croiser les doigts!!
 
Comme toujours on vous embrasse et dès qu’on sera prêt à vous héberger et vous accueillir dans le minimum de confort on aura vraiment hâte de vous voir!

Merci..

Ca fait un moment que je ne vous ai pas donné des vraies nouvelles! Alors où en est-on? Baptiste est toujours interne en médecine (ouf!^^) et même si les journées sont longues et un peu éprouvantes ça a l’air de lui plaire. Il paraît même que ses chefs sont fiers de sont travail.
 
21774-img_1038
De mon côté toujours pas de travail à l’horizon, je ne désespère pas et continue de chercher. En attendant j’essaie de m’installer un petit salon d’épilation à la maison disons pour rendre service aux internes féminines qui n’attendent que ça!
 
 ce63b-img_1061
Ah oui et on commence à se faire des amis, on a fait quelques soirées avec les internes. J’ai rencontré des accompagnatrices d’amoureux comme moi, qui ne trouve pas de travail comme moi et qui veulent découvrir l’île comme moi! Affaire à suivre donc. Et Baptiste se fait des potes sympas.
 
Sinon on voulait vous remercier de nous avoir soutenu et inciter à partir. Parce qu’on est vraiment contents d’être là même si parfois c’est pas évident on se rend bien compte de la chance qu’on a et ça c’est génial. Alors chers famille et amis, MERCI.
5ac31-p10100322b2

Une fin d’après midi au Paradis!

Hier c’était férié! Et donc mon cher et tendre interne ne travaillait pas! on a donc décidé d’aller se balader un peu. on est partis dans la matinée et on s’est dirigé vers le Prêcheur. Là on a commencé à galérer un petit peu parce qu’il y avait du monde sur les routes, que les gens ne savent ni conduire ni se garer (il paraît que ça donne une petite touche de folklore) bref on a mis plus de temps que prévu à arriver à notre destination. 
 
La destination? Le restaurant « LA MELODIE » à la sortie du bourg, très bien noté par mon petit guide de voyage. Le temps n’était pas encore super radieux, on a eu droit à quelques averses sur la route, donc un déjeuner créole face à la mer des Caraïbes aurait du nous réconcilier avec ce début de journée. (sur la photo ce sont les toiles que vous apercevez dans le fond, bel emplacement n’est-ce pas?)
Sauf que le restaurant était noir de monde.. On nous a tout de même installés, 30 minutes plus tard quelqu’un a pris notre commande, 30 minutes plus tard nous n’avions toujours rien a boire ni rien a manger, 45 autres longues minutes plus tard durant lesquelles Amour a fini par se lever pour aller chercher nos boissons et a mis un p’tit coup de pression à la serveuse, et au final 2h après notre arrivée nous avons fini par manger (heureusement pour le restau: c’était bon, et la vue était très chouette). Encore 20 bonnes minutes d’attente pour payer et nous étions enfin sorti de ce supplice de la patience. 
Ben oui, on était impatients de partir car pendant notre très très long déjeuner le temps s’est magnifiquement découvert, et nous étions à quelques minutes seulement de l’Anse Couleuvre.
Une fin d'après midi au Paradis!
On s’est donc empressés d’emprunter la longue route sinueuse et escarpée qui mène à l’anse, et après quelques minutes de marche dans la forêt nous sommes arrivés sur la plage. Le reste se passe de mots je vous laisse profiter des photos. On y a profiter des derniers rayons de soleil et nous sommes tranquillement rentrés chez nous..
 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Il pleut il pleut bergère…

Rentrons nos blancs moutons donc..
 
Il pleut sans discontinuer depuis hier soir.. Imaginez donc une pluie tropicale (drue, intense et tout ça), qui ne s’arrêterait pas. Du coup on se réfugie au sec (plutôt qu’au chaud parce que bon ça reste les Antilles, il pleut des torrents d’eau mais il fait chaud), et on va sûrement tester le cinéma dès que mon cher et tendre futur cardiologue (toujours aussi gentil et attentionné même à l’autre bout du monde!) sera sorti de sa matinée d’astreinte au CHU. 
 
C’est qu’ici aussi ils ont sorti « Interstellar »! Alors je vous donnerai notre avis dès qu’on l’aura vu. Mais en attendant, je vous présente nos petits visiteurs de la pluie. Heureusement cela ils sont plutôt mignons et non nuisibles!

Voici Lilouille La Grenouille!
Taille : environ 2 cm 

Plutôt photogénique

Le margouya!

Lui et ses compatriotes squattent la terrasse et parfois l’intérieur de la maison à la recherche de gourmandises (insectes divers notamment les moustiques) du coup on l’adore!
3c6fc-img_0932

Et pour terminer, Jojo l’escargot.

Alors là le pied de Baptiste vous donne une idée de l’échelle hein… il est ENORME
Et bizarre, enfin différent des cagouilles françaises de part la forme de sa coquille.
Je ne crois pas qu’il les mange ici mais vu la taille ça doit être extrêmement gluant en bouche. Beurk!
Heureusement parfois quand une mini éclaircie se pointe, on a le droit à ça : 
(C’est beau hein, vous avez vu il y en a 2!)
bfb86-img_0936

Ca y est il est officiellement interne!

Et oui hier c’était son premier jour de travail! alors j’ai pris une petite photo pour immortaliser ce moment. A peine stressé c’est peu de le dire, il est quand même rentré presque heureux mais toujours angoissé! Fidèle à lui-même finalement 🙂 
Et la photo souvenir c’est cadeau (chacun sa rentrée de classes)!

6a9d4-p10100042b2

Quand à moi, je postule je postule… Mais pour l’instant c’est le calme plat alors je ne perds pas espoir et je nous installe confortablement, et j’essaie de rendre l’appartement convivial en attendant de trouver quelque chose!

 On vous embrasse..

La vue depuis son lieu de travail.. plutôt sympa!

5b238-img_0027

 

Distillerie La Mauny

On a occupé un après-midi pluvieux en allant visiter les fameuses fabrique de Rhum! Difficile de faire plus typique. Rassurez-vous on est très loin de devenir accros aucun de nous deux apprécie le rhum à sa juste valeur.. 
Mais ne serait-ce que pour les crêpes et notre propre curiosité nous y sommes quand même allés.
Et c’était très sympa! La visite fut courte 10/15 minutes, le guide nous a expliqué tout le cheminement de la canne a sucre depuis sa récolte jusqu’à l’obtention du breuvage. Et cela c’est terminé sur une dégustation (bien sur!) et la boutique (évidemment!). 
Nous fûmes sages et repartîmes simplement avec une bouteille de Schrubb au citron vert (apéritif/ digestif préparé pour les fêtes où l’alcool ne dépasse pas les 35° et qui est parfumé à l’orange, à la mandarine ou au citron dans le cas présent).

Ce diaporama nécessite JavaScript.