L’Appartement d’arrivée

On vous fait une petite visite?

L’appartement à l’arrivée était légèrement effrayant… Un peu sale, habité par quelques nuisibles en tout genre, sale? ah je l’ai déjà écrit.
Depuis on a fait un grand grand très grand ménage, on a bien installé toutes nos petites affaires: 
Des bijoux, des livres pour la détente et ô combien de livres de médecine! (ben oui il paraît qu’en fait on est là pour que Baptiste travaille… quand vous verrez les prochaines photos vous comprendrez pourquoi j’ai quelques doutes sur son efficacité)
 
Et on a la gigantesque terrasse, au soleil le matin et à l’ombre l’après midi ce qui apporte beaucoup de fraîcheur vu les températures ( 27-37°C depuis que nous sommes là)
 

Voilà que vous expliquer d’autre…?

L’appartement est très bien situé par rapport à l’hôpital dans lequel Baptiste va travailler. Il est au calme proche des grands axes pour pouvoir ensuite se rendre aux plages, aux autres lieux sympas de l’île, et aux supermarchés. Le quartier est propre, plein d’arbres fruitiers. Nos proprios sont aux petits soins. Seuls inconvénients: tout absolument tout se fait en voiture (d’ailleurs si vous venez nous voir c’est à prendre en compte! si nous travaillons il vous faudra sûrement une petite voiture de location. On a rencontré un loueur charmant il vous fera ça pas cher!^^) / Les nuisibles… / Les couleurs de l’appart?  🙂

 

Publicités

Le départ…

Jeudi 23 Octobre 2014, 7h20..
Nuit Courte, réveil difficile, environ 112 kilos de bagages,  petite boule d’anxiété et légère tristesse de vous dire au revoir!
 
Bon ok, on a souri sur les photos disons pour faire bonne figure!
Et ensuite on a entamé nos 17 heures de voyage
 
  • La Rochelle – Paris Montparnasse : 3h15
  • Paris Montparnasse – Orly sud : 30 minutes
  • Attente: 4h (comprenant enregistrement des bagages, embarquement, etc)
  • Orly – Fort de France: 8h50 puis trajet jusqu’à l’appartement.

Arrivée à Fort de France: 29°C et 80% d’humidité (et oui ici il y a de la buée à l’extérieur des voitures et sur les bagages!^^ )

Épuisés, mais heureux d’être arrivés. Et notre première constatation à la sortie de l’aérogare fut de se rendre à l’évidence: ils sont bien équipés eux.. (cf Photo)